LES DÉFAUTS - ENCRASSEMENT BIOLOGIQUE

Encrassement biologique

Micro-organismes, mousses, algues, crypto et spectre

En surface, l’encrassement biologique ne compromet pas les performances d’un support mais porte atteinte à son aspect esthétique. Il regroupe de nombreuses natures : mousse, micro-organisme, algue, lichens, champignons, etc … Le traitement nécessaire reste le même et est indispensable avant toute mise en peinture sous risque de décollement ultérieur (voir décollement page 32).

Le spectre des parpaings se définit par l’apparition de la maçonnerie par transparence sous l’enduit. Il peut être la conséquence d’infiltration au niveau des joints créant des microfissures ou du manque d’épaisseur de l’enduit en place créant une différence thermique entre le joint et le bloc. Le séchage au niveau des blocs est alors plus lent, développant ainsi des micro-organismes à sa surface qui laissent apparaître ce spectre inesthétique. Pour y remédier sur le long terme, seule une isolation thermique sur la façade permettra de stopper les transferts thermiques.

TRAITEMENT :

– Sur supports peu ou moyennement contaminés : élimination mécanique des micro-organismes par lavage haute pression puis grattage et brossage si nécessaire avant l’application d’une passe de décontaminant. Attendre au moins 72h avant mise en peinture.

– Sur supports très contaminés : appliquer une passe de décontaminant pur jusqu’à saturation, laisser agir entre 3 et 4 jours avant lavage à pression adaptée au support afin d’éliminer les micro-organismes puis grattage et brossage si nécessaire. Appliquer de nouveau une passe de décontaminant à titre préventif. Attendre au moins 72h avant mise en peinture.

Dans le cas de plantes grimpantes, elles seront arrachées de la paroi par tout moyen approprié, leurs radicelles et leurs naissances seront brulées.

LE + UNIKALO :

Pour prévenir la réapparition de salissures, il est conseillé d’utiliser en finition une peinture de protection enrichie en siloxane et renforcée contre l’encrassement et les micro-organismes comme K’ARÉA D2 EXTREM (voir page 56).

La gamme EXTREM d’Unikalo utilise une résine siloxane particulière avec une triple action qui permet :

  • L’amélioration de l’effet perlant de nos films de peinture pour une évacuation plus rapide de l’eau de pluie.
  • Le renforcement du film de peinture contre le développement des micro-organismes.
  • Le séchage rapide du feuil de peinture permettant la non-prolifération de l‘encrassement.
K'Area ExtremGamme Extrem

Découvrez toutes nos peintures

Découvrez toutes nos peintures

Toutes les dernières actus Unikalo

Toutes les dernières actus Unikalo

Retrouvez votre magasin le plus proche

Retrouvez votre magasin le plus proche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer